Olivier Gentier, directeur général d’Advize nous parle, dans une interview exclusive de l’impact des robo-advisors sur le conseil financier. Avec plus de 20 ans d’expérience dans les marchés financiers, celui-ci croit en la place de l’humain car même si il y a eu un énorme progrès dans la théorie financière, dans les modèles quantitatifs : les modes de gestion, il en existe des multiples, qui satisferont certains clients, d’autres pas. Et c’est d’après lui, cette diversité et cette complémentarité de l’homme et des robo-advisors, qui fait la richesse du conseil financier aujourd’hui.

Olivier Gentier, Directeur Général d'Advize Group

Advize démocratise le conseil financier

Ce qui différencie une Fintech d’un opérateur d’épargne classique, c’est avant tout, l’expérience utilisateur. Nous sommes là pour faciliter l’accès à l’épargne, pour démocratiser le conseil financier. Quand on teste notre site, on voit tout de suite qu’Advize.fr, c’est beaucoup plus simple et qu’on rend un service réel aux consommateurs.

Advize.fr, c’est du conseil financier accessible à tout le monde à partir de 500 € seulement. Vous allez arriver sur notre site, répondre à un simple questionnaire qui va nous permettre de comprendre qui vous êtes ainsi que vos besoins et vos projets futurs, et derrière on pourra vous conseiller une solution d’épargne, et vous aider à la mettre en place.

On répond finalement aux questions le consommateur d’aujourd’hui : « Que faire avec mon argent ? Comment épargner ? Vers quel support, et qui va m’aider pour le faire facilement ? »

Advize s’appuie sur l’expertise d’indépendants

Le conseil en épargne d’Advize s’appuie finalement sur des choses qui existaient déjà depuis extrêmement longtemps. Nous nous appuyons entre autres pour conserver l’épargne de nos clients sur des assureurs. On travaille aujourd’hui avec l’un des plus grands assureurs en Europe qui est Generali. On s’appuie sur des gens qui vont promulguer ce conseil, qui vont donner ce conseil, qui sont des experts indépendants.

Aujourd’hui, nous travaillons également avec Morningstar qui est un cabinet d’experts financiers reconnu mondialement, et qui va sélectionner pour nos clients les meilleurs fonds d’investissement. Nous facilitons l’accès à tout ça, la mise en relation. Et donc, très facilement, juste au bout de la souris, le client va avoir, dans un langage extrêmement facile à comprendre, une proposition d’investissement. Nous allons l’aider à le mettre en place. En fait, on facilite tout ce qui était compliqué jusqu’à présent, parce que je ne sais pas si dernièrement, vous vous êtes amusés à remplir un contrat d’assurance vie, c’est souvent beaucoup de paperasse, beaucoup de choses qu’on ne comprend pas. Avec Advize, tout devient très simple.

Une solution construite autout des robo-advisors

Nous sommes une sorte de robot-conseiller. Derrière le mot robot souvent, on s’attend à ce qu’il n’y ait que des machines, ce n’est pas le cas. La robotisation, ça veut dire surtout l’automatisation des tâches. Nous avons automatisé un certain nombre de tâches, celles qui n’ont pas de valeurs ajoutées, celles qui ne nous demandent pas forcément l’intervention d’une personne humaine. Ça va être le cas, par exemple, pour remplir votre bulletin de souscription. Ça va être le cas pour vous alerter s’il y a un mouvement, un changement à faire sur votre épargne, et faciliter l’ensemble de ces opérations de telle manière à ce que l’épargnant que nous allons conseiller n’ait pas de calcul à faire, ni à sortir une calculette ou un Excel.

Après, derrière le conseil, il y a de vraies équipes. Avec Morningstar, nous avons plus de 120 analystes qui scrutent les marchés, qui scrutent les fonds d’investissements, qui vont sortir des portefeuilles modèles que nous allons ensuite conseiller à nos clients. Donc, derrière le mot robot, il y a souvent beaucoup beaucoup d’humains.

Les robots conseillers sont-ils les conseillers de gestion de patrimoine de demain ?

Je ne crois pas, je pense qu’on aura toujours besoin de l’humain, parce qu’un conseiller de gestion de patrimoine, il va aussi vous donner des conseils par rapport à la fiscalité, par rapport à votre situation familiale, personnelle, à vos craintes, à vos envies. Donc, c’est une chose extrêmement importante. Par contre, on peut faciliter leur travail.

Aujourd’hui, les conseillers de gestion de patrimoine qu’ils soient indépendants ou qu’ils soient dans des grands réseaux bancaires ou d’assureurs, ils sont confrontés aussi à une règlementation de plus en plus importante, à de plus en plus d’administratifs. Les services, que nous proposons en direct sur notre site internet, tous ces modules, tous ces algorithmes que nous avons mis à disposition pour robotiser et faciliter le conseil financier, nous les mettons en marque blanche la disposition de réseaux professionnels pour les aider à mieux accompagner leur client. Donc, nous, nous sommes très complémentaires en fait de ce qui existe déjà aujourd’hui.

 

1
novembre 28, 2016 10:51
Laissez vos commentaires

Vous avez quelque chose à ajouter? N'hésitez pas

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*