Interviewé à l’occasion de Bordeaux Fintech 2016, Anne-Laure Navéos, responsable des opérations de croissance externe et des partenariats au Crédit Mutuel Arkéa, nous parle de l’impact des fintechs sur la transformation du secteur financier. Retranscription.

Les Fintechs font beaucoup parler d’elles, mais elles ne sont que la face immergée d’une transformation beaucoup plus grande à l’oeuvre dans le secteur de la banque et de l’assurance. Ce qui a réellement changé, ce sont les attentes du client en terme d’accessibilité et de consommation des services financiers. C’est ce qu’incarne le mouvement des fintechs : une nécessité, un impératif de se recentrer sur le besoin client, avant de penser produit ou réseau de distribution.

Anne-Laure Navéos, Crédit Mutuel Arkéa

Crédit Mutuel Arkéa : un double accompagnement de la fintech

Le Crédit Mutuel Arkéa s’est positionné très tôt sur le secteur de la fintech grâce à une double stratégie. D’abord, nous sommes des partenaires en marque blanche, nous leur apportons un grand nombre de prestations qui leur permettent de s’appuyer sur nos savoir-faire (monétique, prestations bancaires) et de capitaliser là-dessus pour se concentrer sur cette expérience client et utilisateur.

Et puis, nous sommes également un investisseur stratégique aux côtés des fintechs. Nous les accompagnons pour les aider à grandir et ainsi contribuer ensemble à la disruption de ces services financiers.

L’UX, la raison d’être des fintechs

L’expérience utilisateur, c’est effectivement la première raison d’être des Fintechs. C’est leur capacité à capter l’attention du client sur internet, via un service d’agrégation, un service de tunnel intelligent qui répondra à un besoin de rendement de leur épargne : c’est ça, la première chose que la Fintech a vraiment apporté à la banque.

Les acteurs qui se positionnent avec brio sur ce créneau ? Je pourrais citer Fortuneo, élu régulièrement service client de l’année, ou encore Younited Credit dont nous sommes actionnaire depuis des années. Au-delà de cette expérience utilisateur, ce qui est également primordial est de penser les process dans les moindres détails afin de pouvoir approfondir et de maintenir cette relation dans la durée.

Notre ADN, finalement assez geek et précurseur

Les Fintech font bouger les lignes, et c’est justement ça que nous recherchons cher Crédit Mutuel Arkéa, car nous essayons nous-mêmes d’être un peu le trublion bancaire qui disrupte les lignes du secteur financier. C’est cette capacité à se mettre en posture aussi de prestataire, d’accompagnateur, y compris de gros ou petits concurrents, mais aussi des acteurs dans d’autres industries, qui nous permet de capter les mutations profondes dans les services financiers pour adapter en permanence nos opérations.

 

 

0
février 27, 2017 10:09
1 Commentaire

Vous avez quelque chose à ajouter? N'hésitez pas

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Un commentaire