Jérôme et Enrico Chincarini, dirigeants de la fiduciaire Synergix à Genève, ont fait évoluer leur infrastructure IT dans le but d’optimiser les processus et la communication avec leurs clients. Aujourd’hui, chez Synergix, le traitement de la comptabilité est automatisé et effectué en temps réel : une gestion qui leur a donné envie d’aller plus loin. En effet, les possibilités offertes par la digitalisation, ainsi que le retour d’expériences des clients ont rendu évidente la création de la startup Fintech IODD. D’après l’étude Swisscom de décembre 2016, 0% des banques suisses proposent un cockpit financier (assistant financier numérique pour PME) alors que 51% des PME l’utiliseraient. C’est ce que IODD a choisi d’apporter. Un tableau de bord donnant accès à toutes les données économiques de la société, permettant de gérer ses liquidités, définir son cashflow et structurer grâce à des outils pour améliorer les processus internes. Analyse.

IODD, la plateforme pour manager son entreprise et prendre les bonnes décisions.

Nous avons fondé la startup fintech IODD et développé la première plateforme suisse de gestion d’entreprises pour que les clients de fiduciaires (PME, multinationales ou ONG) aient accès en temps réels aux données clés de leur comptabilité. Intuitive, ergonomique et sécurisée, IODD s’inscrit en complémentarité des systèmes comptables classiques et combine les meilleures technologies pour offrir aux entrepreneurs un tableau de bord consultable 7j/7 lui permettant de prendre des décisions précises tout en facilitant les échanges avec leur fiduciaire et la gestion administrative en interne.

Aujourd’hui, il n’existe pas de produits semblables sur le marché suisse. Les fiduciaires qui travaillent comme nous le faisons en temps réel sont encore rares. La digitalisation du secteur est longue. Il faudra les sensibiliser davantage pour que IODD devienne une norme chez les comptables. Alors que de l’autre côté, les dirigeants sont très demandeurs et adoptent l’outil très rapidement.

Révolutionner l’UX grâce à la digitalisation !

IODD apporte une vraie valeur ajoutée en termes d’expérience utilisateur, car il facilite la gestion administrative de l’entreprise. Il paraît assez surprenant qu’à l’époque du tout connecté et du live, les dirigeants n’aient pas accès aux données les plus importantes de leur société. La plateforme permet d’avoir une vision de la situation financière globale en quelques clics et est accessible à tous grâce à une interface d’utilisation très simple.

D’autre part, on y trouve également des outils pour gérer les frais, les documents ou les RH. L’objectif est vraiment d’accompagner les clients dans leur quête de performance et de compétitivité, de leur fournir un assistant à portée de main.

Faire évoluer la gestion administrative en adéquation avec les besoins des PME

De par notre travail de fiduciaire, nous sommes en contact direct avec une quarantaine de PME qui utilisent IODD régulièrement. À partir de leurs retours et des différentes synergies que nous créons avec les banques ou d’autres membres de la Fintech, nous faisons évoluer l’outil en permanence.

Par exemple : très bientôt, les banques seront connectées à la plateforme afin que l’utilisateur puisse avoir les données les plus précises possible. Et nous sommes en train de terminer la mise en place d’un système permettant de prendre en photo les tickets de frais avec un smartphone afin qu’ils soient automatiquement traités dans IODD. La gestion administrative autrefois laborieuse et chronophage, mais pourtant essentielle au bon fonctionnement d’une société doit devenir le plus simple possible pour que les entrepreneurs puissent se concentrer sur leur stratégie en s’appuyant sur des données solides.

0
juin 6, 2017 8:27
Laissez vos commentaires

Vous avez quelque chose à ajouter? N'hésitez pas

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*