Comment résister à la progression fulgurante des Fintech ? Face à la pression accrue liée à l’émergence de nouveaux business models financiers, les banques françaises valorisent de plus en plus les synergies avec les jeunes pousses innovantes du secteur. Ce qui se traduit souvent par des partenariats, voire des prises de participation ou des acquisitions…

En achetant Fiduceo il y a un an via sa filiale Boursorama, Société Générale a lancé le mouvement. Inquiètes de la concurrence croissante des Fintech, les banques françaises opposent une résistance qui passe de plus en plus par le rachat de jeunes pousses. Ainsi, Leetchi est tombée dans l’escarcelle du Crédit Mutuel Arkéa en septembre dernier contre 50 millions d’euros, tandis que la banque coopérative négocie l’acquisition du leader belge de la banque en ligne Keytrade (200 000 clients).

Rachat, prise de participation ou partenariat commerciale ?

Sans aller jusqu’à l’acquisition, les banques nouent aussi des liens avec les Fintech via des investissements ciblés. Le Crédit Agricole, par exemple, se dit avant tout intéressé par leur savoir-faire technologique, d’où la prise de participation de 20 % dans le capital de Linxo, éditeur d’une application de gestion budgétaire personnelle. La banque accompagne également une quinzaine de startups financières dans sa pépinière « Village by CA », avec l’espoir d’y repérer des pépites.

Mais la forme de synergie la plus répandue reste le partenariat commercial entre banques et Fintech. Le Crédit Mutuel Arkéa avance notamment le besoin pour les jeunes pousses de disposer d’une garantie bancaire, tout en comptant sur elles pour étoffer son offre de services financiers, comme l’investissement dans les entreprises non cotées avec Smart Angels ou le conseil en investissement avec Marie Quantier. Une étude récente de PwC suggère que ce type de relations entre établissements traditionnels et startups innovantes devraient se multiplier dans les mois à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *