Le Compte CO2 est un concept créé en 2013 par une startup brestoise. Son principe ? Donner une valeur marchande aux kilos de CO2 économisés. Et ça marche ! Après deux ans d’activité, quelque 11 500 ménages et une trentaine d’entreprises adhéraient à ce produit original et écologique. Son Président, Jean-Luc Baradat, nous en dit plus sur cette nouvelle monnaie.

Le Compte CO2, une monnaie numérique écologique

Le Compte CO2 est un compte bancaire ordinaire, ouvert exclusivement en ligne, sur lequel les mouvements ne sont pas enregistrés en euros, mais en CO2. C’est une nouvelle monnaie numérique, dédiée à la lutte contre le changement climatique. Comment ça marche ? Le Compte CO2 crédite de la quantité de CO2 économisée par chacun. Par exemple, le remplacement d’une voiture essence par un véhicule électrique évite en moyenne les émissions de 2.000 kg de CO2 dans l’atmosphère, et génère donc un crédit de 2.000 CO2 sur le Compte CO2. Et ce, chaque année sur une période de 10 ans. Grâce au Compte CO2, chacun possède une « planche à billet » chez soi.

La « création monétaire » est ainsi décentralisée !

Nous proposons une nouvelle expérience bancaire

Le Compte CO2 est adossé à une carte de paiement qui permet de dépenser ses CO2 partout, à un taux de change de 50 € pour 1 000 CO2. Le compte est rechargeable par achat de CO2 (au même taux de change). Il s’agit de proposer une nouvelle expérience bancaire qui exploite le potentiel affinitaire unique de la monnaie CO2. Avec le Compte CO2, vos actions pour le climat créditent votre compte, et tous vos achats contribuent à la lutte contre le changement climatique.

L’innovation monétaire est un outil économique puissant

Le Compte CO2 lutte contre le changement climatique en transformant des économies de CO2 en une monnaie numérique pour tous ! L’innovation monétaire est un outil économique puissant, très novateur et peu utilisé, qui récompense, et donc incite, tous les agents économiques (ménages, entreprises, collectivités) dans tous les pays. La monnaie permet ainsi un changement systémique, en offrant à une communauté mondiale la possibilité de lutter efficacement, simplement, au quotidien, dans la joie et la bonne humeur contre le changement climatique.

L’outil monétaire proposé est une innovation économique qui peut réussir là où tous les autres instruments économiques (taxes, quotas, régulations, subventions, crédits impôt,…) ne sont parvenus qu’à stabiliser les émissions de CO2 pour un coût de 19.8 milliards d’euros en France. On peut considérablement réduire cette dépense en acceptant qu’un agent économique puisse payer une partie de son impôt en CO2 (par exemple 110 € avec 2 000 CO2 à la valeur de la taxe carbone 2020). Une telle mise en œuvre concrète de l’Accord de Paris contribuerait sans aucun doute au rayonnement de notre pays et à l’accord portant le nom de sa capitale.

capture-decran-2016-12-12-a-12-13-56

finance-innovation_Labellise transparent 2

0
décembre 13, 2016 8:00
Laissez vos commentaires

Vous avez quelque chose à ajouter? N'hésitez pas

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*