Ça vous dirait de vous mettre littéralement un conseiller financier dans la poche ? Grâce aux nouvelles applications de finance personnalisée, votre smartphone pourrait bientôt veiller sur vos dépenses et vous aider à gérer votre budget et optimiser votre épargne. Un horizon ouvert grâce au mariage des fintechs et de l’analyse prédictive, mais qui se heurte à la résistance des institutions bancaires.

Payer avec son smartphone devient un geste de plus en plus courant. Mais à l’avenir, le seul objet qui vous accompagne (presque) partout pourrait bien aussi vous dissuader de dépenser à tort et à travers ! La nouvelle génération d’applications de gestion financière intègre en effet des algorithmes d’analyse de données en mesure de disséquer les habitudes de dépense afin de délivrer de véritables conseils personnalisés sur le budget ou l’épargne de l’utilisateur. Avec ces outils prédictifs en poche, le consommateur est encouragé à devenir proactif dans la gestion de ses finances.

Mais pour se réaliser, cette promesse d’une meilleure prise de décision au quotidien doit encore franchir l’obstacle d’institutions financières peu enclines à partager le carburant de ces nouvelles technologies, à savoir les données clients. Cependant, l’attitude des banques change avec l’évolution des habitudes vers une consommation de plus en plus numérique et mobile. Collaborer avec des jeunes pousses spécialisées dans ces technologies leur apparaît de plus en plus comme une perspective de profitabilité. Au final, ce sont les clients – de plus en plus friands de technologies mobiles et d’objets connectés, et des nouveaux usages impulsés par les nouvelles générations – qui bénéficient de services proactifs, personnalisés et prédictifs pour mieux gérer leur dépenses.

Lire l’article (en anglais)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *