Comment les fintech ont elles été amenées à innover dans le secteur des paiements ?

Tout simplement en modifiant le parcours client et en proposant des services, des solutions, axées sur la digitalisation des outils via le web et les applications mobiles. Analyse de David Boucher, Membre du Conseil de Surveillance de PayTop.

David Boucher, Membre du Conseil de Surveillance de PayTop

Les fintech ont pour vocation de se recentrer sur le besoin de leur clientèle, c’est d’ailleurs aujourd’hui un tournant sur lequel se positionnent les acteurs bancaires : un parcours utilisateur facile, accessible 24 h/24, de partout, via des applis mobiles, etc. Cette tendance n’est pas nouvelle, on constatera notamment l’avance de ces solutions dans les pays émergents qui ont fait un bond immédiat sur les nouvelles technologies.

 

PayTop, une fintech avec l’agrément « établissement de paiement »

Dans les moyens de paiements, on tombe vite dans des activités régulées comme on dit dans le jargon du monde de la finance. C’est pourquoi la fintech PayTop a opté pour des agréments en France « établissement de paiement », avec son obtention, nous allons pouvoir enrichir le solutions innovantes déjà proposées par notre Fintech. Aujourd’hui PayTop développe des services pour les gens qui se déplacent à l’étranger, on retrouve :

  • le transfert d’argent, par web, immédiat, et à des prix inférieurs à tout ce qui se passe sur les grands opérateurs classiques.
  • la livraison et le change de devises à domicile : vous commandez sur internet, et 24 à 72 heures après, selon la formule de livraison choisie, vous êtes livrés chez vous par pli sécurisé.
  • une carte multidevise prépayée MasterCard : elle permet de payer chez des commerçants, sur des sites de e-commerce, mais également de faire des retraits dans les distributeurs de billets à travers le globe. Gérée par une application mobile, elle comporte trois wallets : un en dollar, un en livre, et un en euros ce qui permet de rendre le client indépendant sur la gestion du change. PayTop permet également de faire tomber toutes les surprises qu’on peut avoir au retour d’un voyage, puisque cette carte est reconnue localement dans la zone livre, comme dans la zone dollar comme une carte locale, tous les frais interbancaires que vous avez la joie de découvrir 1 mois après votre retour, nous, on les fait tomber.

 

Complémentaire ou concurrent des banques, le ton est donné !

En tant qu’ancien banquier, je connais un peu la problématique des banques : ce sont devenu des mastodontes avec des contraintes fortes de régulations, de fonds propres, etc. PayTop, en tant que fintech à la chance de conserver une certaine une souplesse, une réactivité, car nous nous appuyons sur des systèmes d’information développés en interne. Nous sommes réellement complémentaire des banques sur des services comme le change et les livraisons de devises, car la majorité des banques en ligne passe par PayTop, notre carte devient un outil d’acquisition client pour les acteurs du monde financier, donc je dirai plutôt on est partenaires plus que luttant contre les banques. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *