Interviewé à l’occasion de Bordeaux Fintech 2016, Marc Le Mouel, CEO de Smile&Pay, nous parle de l’impact des fintechs dans le secteur des paiements. Retranscription.

Les fintechs apportent deux types d’innovation dans le secteur des paiements. Tout d’abord d’un point de vue technologique, où l’on pensera forcément aux dernières disruptions comme le bitcoin; mais également d’un point de vue marketing. Nombreuses sont les fintechs qui vont exploiter des technologies existantes, les packager de manière différentes et ainsi proposer sur le marché, des solutions beaucoup plus proches des attentes et des besoins du consommateur final. C’est la combinaison de ces deux types d’innovations qui permettent de créer un réel dynamisme.

Marc Le Mouel, CEO de Smile&Pay

Banques et fintech : une collaboration nécessaire

Pour les fintechs, il est aujourd’hui difficile d’exister sans avoir des accointances avec la communauté bancaire. Nous utilisons un grand nombre d’infrastructures, de réseaux de compensation, de réseaux de cartes bancaires… Que ce soit donc pour des raisons commerciales, réglementaires, ou encore économiques, les banques pourraient décidées d’augmenter les tarifs, dévalorisant alors les offres de nos fintechs. Maintenant, est-ce qu’elles y ont intérêt ? Ce n’est pas certain.

Il existe en effet deux types de banques qui interviennent aujourd’hui sur le marché :

  • Les banques, dites traditionnelles, qui ont vocation à ré-internaliser les innovations des fintechs, pour enrichir leur offre
  • Et puis, à contrario, celles qui préfèrent s’appuyer sur un écosystème de Fintech existant et partager avec elles leurs innovations.

Elles ne devraient donc pas, à mon avis, fixer l’avenir de ces startups mais plutôt intervenir en tant que régulateur.

Smile&Pay, la combinaison de l’innovation technique et marketing

Chez Smile&Pay, notre innovation repose sur la mise en technologie d’une architecture client-serveur; pour ce faire, nous ré-utilisons des terminaux qui ont été développés par des acteurs traditionnels de la monétique. Il nous est ainsi possible de proposer des offres innovantes comme la souscription en ligne, d’un contrat d’acceptation monétique.

Lancée depuis 2015, nous fournissons une solution qui permet à des micro-commerçants de souscrire en ligne une offre d’acceptation de paiement par carte bancaire en proximité. Le process est simple : en 10 minutes, le commerçant peut s’enregistrer sur internet avec son SIRET, nous faisons les KYC en ligne, il commande le lecteur reçu sous 48 heures, l’associe à son smartphone et peut commencer à encaisser.

Avec aujourd’hui près de 2000 clients qui réalisent plusieurs centaines de milliers d’euros d’encaissement par mois, notre challenge est désormais d’accroître notre base de clients dans l’ensemble des départements français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *