Guillaume de Trogoff, Directeur Général chez ACG Management, nous a accordé une interview exclusive à l’occasion de Bordeaux Fintech. Retranscription.

Plusieurs tendances de fonds de la Fintech sont à l’oeuvre dans le monde du private equity, et plus particulièrement dans celui d’ACG Management. La première est l’outil procuré par la Fintech dans le cadre de nos levées de fonds :  là où avant tout se passait en signature sur des bulletins de souscription, papiers, au coin d’une table… se réalise aujourd’hui via des outils en ligne comme la signature électronique.

Guillaume de Trogoff, ACG Management

La Fintech nous permet donc d’avoir des produits qui vont être différenciés pour s’adresser aussi bien à des clients online, pure player qui vont vouloir se gérer de manière autonome, qu’à des clients qui ont l’habitude de passer par des réseaux bancaires, des conseillers en gestion de patrimoine ou des banques privées qui vont souhaiter un service physique, plus à l’ancienne. Ces nouveaux outils sont ainsi une manière pour nous de segmenter notre clientèle et nos réseaux de distribution.

Quand le private equity accompagne la Fintech

Quand on se positionne du point de vue d’un fonds de private equity, on a également trois autres manières d’accompagner cette grande tendance.

  • La première, va être d’investir, pourquoi pas, en fonds propres et de trouver des relais de croissance externe, en allant accompagner des Fintech de tout type.
  • Et puis enfin de pouvoir, co-investir ou créer des fonds de private equity qui vont co-investir avec les plateformes de Fintech.
  • Chez ACG Management, nous réfléchissons également à la possibilité de créer un fonds de place, qui va aller identifier les deals émanant de toutes les plateformes de crowdlending et de crowdfunding existantes.
Des projets donc diversifiés et complets qui pourraient s’allier avec efficacité à une stratégie plus classique avec des plateformes qui sont en recherche de fonds de private equity pour être accompagnées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *