Les Français délaissent leurs agences bancaires. Selon une étude de Deloitte, un quart d’entre eux n’utilise plus du tous ses services (contre 14 % un an auparavant), tandis qu’un tiers se déclare prêt à ouvrir un compte en ligne. D’ailleurs, déjà l’écrasante majorité des clients interrogés (82 %) consulte ses comptes sur Internet, alors qu’environ 2,5 millions de Français font confiance aux banques 100% en ligne. Un premier pas vers les Fintech ?

Pour souscrire une assurance-vie ou un crédit immobilier, plus de la moitié des clients se dispensent désormais de son agence bancaire. L’an passé, 57 % des sondés se déplaçaient encore pour ce type d’opération. Une récente enquête du cabinet Deloitte montre un phénomène de basculement vers les services en ligne, avec une augmentation sensible de l’usage des appareils mobiles.

Pour expliquer cette désaffection des particuliers à l’égard des banques traditionnelles, ce rapport avance une moindre confiance consécutive à la crise financière ainsi qu’un déficit en matière de relation client. Le risque, pour les établissements qui disposent d’un réseau d’agences, est de voir les usagers se tourner durablement vers les services innovants et moins coûteux que leur offrent les Fintech.

Lire l’article

0
novembre 20, 2015 10:07
Laissez vos commentaires

Vous avez quelque chose à ajouter? N'hésitez pas

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*