Après le Brexit, Londres va-t-elle céder sa place de hub mondial de la fintech ? C’est en tous cas l’idée la plus répandue parmi ses acteurs.

Trois raisons à cela : d’abord, les entreprises dépendent de la possibilité de lancer leur produit en Europe ; ensuite, de nombreuses Tech s’appuient sur des développeurs originaires des pays de l’Union ; enfin, les craintes et les incertitudes qui vont toucher l’investissement vont s’étendre sur le marché de la fintech.

En savoir plus :
http://www.ibtimes.co.uk/brexit-will-london-lose-its-fintech-crown-1567222

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *