L’intelligence artificielle est sur tous les fronts. Sur celui des candidats, sur celui du Président sortant qui a dévoilé France IA, un rapport prescrivant 59 recommandations pour faire de l’IA un levier de croissance, sur celui du prochain Forum Netexplo, enfin, qui se tiendra les 26 et 27 avril prochains au Palais de l’Unesco à Paris.

 

Une très forte présence dans le paysage Français

Si nous jetterons un voile pudique sur la proposition d’un certain candidat de taxer l’IA, force est d’admettre que les pouvoirs publics ont pris le sujet à bras le corps. Fruit du travail de 559 chercheurs, entrepreneurs et universitaires, le rapport France IA, rédigé à l’initiative de l’ancienne secrétaire d’Etat, Axelle Lemaire, ouvre un nouvel horizon pour l’intelligence artificielle made in France.

Sur les 59 recommandations qui y figurent, l’on y trouve des mesures de financement, l’instauration dès l’école primaire d’un enseignement de l’IA, le développement de MarIAnne, un assistant conversationnel intelligent pour les services publics, la création d’un avatar en temps réel du réseau énergétique français mais aussi la défiscalisation du rachat des start-up de l’IA par les grands groupes français.

Avec 270 startups dédiées à l’IA qui ont levé près de 278 millions d’euros en 2016, la France est la seconde destination des investissements IA, derrière la Grande-Bretagne (581 millions d’euros) mais devant l’Allemagne (187 M€) et la Belgique (110 M€).

 

Un marché en plein essor d’ici 2024

Ces investissements, qu’ils soient privés ou publics – France IA prévoit le financement de 10 d’entre elles, à hauteur de 25 millions d’euros chacune d’ici 5 ans -, traduisent un fort engouement, justifié par de réelles perspectives économiques. Selon l’institut d’études et d’analyse Tractica, le marché de l’IA, devrait atteindre 11,1 milliards de dollars d’ici 2024 pour un peu plus de 200 M€ en 2015. Selon Accenture, L’IA devrait aussi augmenter la productivité française de 20% d’ici 2035, contribuant à une croissance de 2,9%. Des chiffres à l’aune desquels l’engagement public s’explique mieux.

 

Un évènement à venir

Plus concrètement, ici et maintenant, se tiendra les 26 et 27 avril prochains, au Palais de l’Unesco à Paris, le Forum Netexplo. Lors de cet événement annuel, sur les dix innovations digitales mondiales qui seront présentées, quatre d’entre elle utilisent directement l’intelligence artificielle, dont trois dans le secteur de la santé. Car il semble d’ores et déjà acquis qu’avec les services financiers et la distribution, la Santé sera l’un des domaines clés d’application de l’intelligence artificielle.

 

Pour en apprendre plus sur l’IA cliquez ici et ici !

1
avril 19, 2017 9:08
1 Commentaire

Vous avez quelque chose à ajouter? N'hésitez pas

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Un commentaire

  • Michel Nizon (@MichelNizon) says:

    Avec un ticket d’entrée minimum à 25 000 euros minimum ce n’est plus accessible à la Crowd et ce n’est donc pas du CrowdEquity.