Laurent Nizri, CEO du cabinet de conseil en stratégie & innovation Altéir Consulting et Vice-Président de l’Acsel, organise une journée entièrement dédiée à la finance Digitale, le 28 janvier prochain, au Ministère de l’Economie à Paris. « Paris Fintech Forum » s’est donné pour mission de présenter les multiples facettes de la Fintech en France et à l’international, à travers l’intervention de grands témoins : patrons de banques et d’assurances, investisseurs, Fintech, institutionnels et régulateurs. Le point à moins de deux mois de l’événement.

Fintech Mag : Bonjour Laurent. Altéir Consulting, société que vous dirigez, organise en partenariat avec l’Acsel, le « Paris Fintech Forum » le 28 janvier prochain à Bercy. Pouvez-vous nous présenter cet événement ?

Laurent Nizri : Paris Fintech Forum a pour ambition de réunir dans un même lieu les décideurs du monde institutionnel, des grandes banques et compagnies d’assurance, ainsi que les investisseurs et les principaux acteurs des Fintech en France et dans le monde. L’objectif est de mettre en relief toute la diversité du secteur, de valoriser l’innovation à la française, et de faciliter les échanges entre les grands groupes et les startups innovantes.

Nous avons été particulièrement sélectifs sur le niveau des intervenants et leur diversité afin de proposer aux visiteurs le panorama le plus complet de l’état l’art du domaine aujourd’hui, à travers des interventions de grande qualité. Des hauts dirigeants d’entreprises ont répondu à notre invitation, tels François Pérol CEO du Groupe BPCE, Jacques Richier CEO d’Allianz France, Laurent Paillassot DGA d’Orange Group et Philippe Lazare CEO d’Ingenico. Les principales Fintech, telles que Lendix, Kantox, Gocardless, Sofort, Number26 ou Holvi, prendront également la parole, comme les investisseurs (VC) et quelques institutionnels (Fédération bancaire française).

Paris Fintech Forum est organisé sous le haut patronage de Mme Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat chargée du numérique. Huit sponsors nous accompagnent dans ce projet et en sus de l’Acsel nous sommes partenaires avec France Fintech, des acteurs clés de l’écosystème come Startup Bootcamp ou Fintech City (éditeur de Fintech 50), et de nombreux medias.

Fintech Mag : Quels sont les principaux thèmes qui seront abordés lors de Paris Fintech Forum ?

Laurent Nizri : La relation entre les banques/assurances et les Fintech sera bien sûr au cœur de nos débats, avec la question qui est aujourd’hui sur toutes les lèvres : coopétition, collaboration ou compétition ? Les Fintech survivront-elles seules ou devront-elles nécessairement se rapprocher d’acteurs traditionnels ? Par ailleurs, la question de la confiance est particulièrement importante dans ce secteur. C’est même l’un des principaux axes marketing des nouveaux acteurs. Elle est également au cœur des réflexions des banques et assurances traditionnelles, dans le contexte de leur transformation numérique. Le sujet de la transformation digitale des acteurs historiques dans cet environnement mouvant sera aussi un des thèmes clés.

Nous souhaitons en outre valoriser les success stories des Fintech en France et à l’international, et prendre la mesure de la force des business models qui émergent aujourd’hui. Nous ferons également un point sur la réglementation européenne et les moyens de l’améliorer pour favoriser le développement de la filière. La place de la France dans le concert mondial et dans le développement des nouveaux services de la finance digitale sera bien évidemment un thème central, comme le rôle des investisseurs et de l’administration.

En parallèle des débats qui se dérouleront dans l’amphithéâtre principal du Ministère de l’Economie, les startups de l’univers de la Fintech auront la possibilité de présenter leurs offres sur une scène dédiée, en alternance avec des « quick panels » (des tables rondes de 20 à 25mn). Nous avons prévu une quarantaine de présentations en format court (5 mn maximum) de Fintechs déjà matures de l’univers Fintech européen. Le but est de présenter des activités réelles et concrètes plutôt que des projets, tout en mettant en relief leur impact sur la transformation du secteur.

Enfin une grande soirée de détente et de networking autour du monde de la Fintech clôturera cette journée exceptionnelle, la Paris Fintech Night.

Fintech Mag : Combien de personnes attendez-vous ?

Laurent Nizri : Nous prévoyons entre 600 et 800 participants tout au long de la journée, c’est pourquoi nous occuperons l’ensemble du Centre de Conférences Pierre Mendès France du Ministère de l’Economie et non le seul amphithéâtre.

Les participants, tant dans la salle que sur scène, viendront de nombreux pays, un système de traduction audio simultané anglais/français et français/anglais sera donc mis en place.

L’accès à l’événement est payant (300€ HT) et l’intégralité des sommes collectées par la billetterie sera reversée à l’Association « Bibliothèques sans frontières » qui financera ainsi son programme d’alphabétisation numérique « Voyageurs du code ». A cinquante jours de l’événement, plus de la moitié des places a déjà été réservée. Si vous ne l’avez pas fait il est donc grand temps de vous inscrire.

Plus d’informations : http://www.parisfintechforum.com

Le détail des conférences : http://www.parisfintechforum.com/#Programme

Pour proposer un pitch de votre fintech : http://www.parisfintechforum.com/intervenant-en/

Suivre le fil Twitter de l’événement : https://twitter.com/ParisFinForum et #PFF16

Suivre le fil Twitter de Laurent Nizri : @LNizri

3
décembre 8, 2015 9:37
Laissez vos commentaires

Vous avez quelque chose à ajouter? N'hésitez pas

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*