Après le MOOC, l’école.

« Wake up » disent-ils en chœur, l’heure de la Fintech a sonné. Wake up, c’est aussi le nom de la première formation dédiée aux exécutifs de la finance, qui se fixe pour objectif de leur inculquer l’esprit startup appliqué à la Fintech.
Sa fondatrice, Anaïs Raoux, est Déléguée générale de France Fintech.

L’association s’est fixée trois missions : promouvoir la Fintech, défendre les intérêts communs des startups et les accompagner en leur ouvrant son réseau. Après un an et demi d’exercice, Anaïs a pu pointer du doigt l’une des difficultés majeure du secteur : « Recruter les bons profils. C’est ce que Cédric Teissier, le CEO de Finexkap, qui est intervenant à la formation, appelle le « dilemme de l’expérience », dans son article paru sur Medium. Ils doivent à la fois avoir une expertise financière pointue et une véritable culture startup et numérique. Ces profils, c’est le graal à trouver. »

Former des professionnels qualifiés de la Fintech

Si l’une des solutions consiste à aller recruter directement dans les grands groupes, en espérant que ces profils « corporate » sauront s’adapter aux enjeux et à la culture des startups, Anaïs Raoux a vite vu l’intérêt qu’il y aurait à former des professionnels de la finance aux nouveaux défis de la Fintech. C’est ainsi qu’a germé l’idée d’un cours pour « former les futurs collaborateurs à la Fintech : comprendre les enjeux règlementaires, se confronter à la réalité, au quotidien d’une fintech, à l’esprit startup. Voilà quelques uns des thèmes que la formation abordera. »

Trois piliers qui donneront à ces futurs professionnels toute la mesure de ce qu’il faut savoir pour devenir un entrepreneur qualifié : le marché Fintech, l’esprit startup et le digital, « avec la volonté de démystifier le code et de donner à nos « étudiants » tous les outils nécessaires pour maîtriser le pack numérique sans lequel on n’existe pas dans la sphère digitale. Ce n’est pas juste un outil de formation pour faire de la veille » s’enthousiasme Anaïs Raoux.

Qui seront les heureux élus à intégrer Wake Up ?

La première promotion comptera 15 étudiants. « C’est une formation pour les exécutives de la finance, des profils avec un socle de connaissances financières solides. » précise Anaïs Raoux. « Nous nous adressons aux professionnels qui ont de l’ambition, envie de vivre de nouvelles aventures, de se confronter à de nouveaux challenges, qui sont désireux de connaître une success story de la finance. L’objectif est de créer une promo homogène et de veiller à la parité. »

Un véritable vivier de talents en somme, encadré d’entrepreneurs, CEO de startups (MangoPay, Lendix, Compte Nickel…) qui ont fait leurs preuves. Ils se réuniront le samedi de 9h à 17h durant six semaines, à partir de février et jusqu’à début avril 2017 dans les locaux de MangoPay.

Retrouvez aussi Wake Up sur

 

pitch Wake up    twitter wake up Facebook wake up

1
novembre 23, 2016 8:00
Laissez vos commentaires

Vous avez quelque chose à ajouter? N'hésitez pas

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*