Les offres des entreprises de services financiers évoluent avec les nouveaux modes de vie et de consommation. Marc Lanvin, Directeur Général Adjoint à la Banque Casino évoque avec nous un nouveau service demandé par leurs clients sur la protection des enfants, présents de plus en plus jeunes sur Internet et les réseaux sociaux : une garantie contre les risques de cyber-harcèlement inclue dans l’offre d’assurance scolaire et extra-scolaire. La Banque Casino se démarque ainsi avec ce nouveau service qui répond aux enjeux concrets rencontrés par ses clients.

Marc Lanvin, pouvez-vous vous présenter et présenter votre fonction au sein de Banque Casino ?

Je suis le Directeur Général Adjoint de Banque Casino. Banque Casino est la néobanque des consommateurs qui simplifie l’accès aux produits de banque et d’assurance. Nos produits et services  sont 100% digitaux et se distinguent par leur simplicité d’utilisation pour le client. Concernant nos assurances, nous construisons des offres basées sur les besoins de nos clients en veillant à rester le plus accessible possible. Nous servons plus de 3 millions de clients par an, dont près de 700.000 porteurs de cartes bancaires Banque Casino et nous sommes leader français des facilités de paiement par carte bancaires, avec de nombreux partenaires dans le retail comme Cdiscount, Oscaro ou Casino. Nous sommes également très présent dans le voyage avec des partenaires comme Selectour, Misterfly, Maeva, Pierre et vacances.

Pourquoi Banque Casino a t’elle choisi d’inclure une protection contre le cyber-harcèlement dans sa nouvelle assurance scolaire ?

Fin 2018, nous avons interrogé nos clients afin de savoir quelles garanties additionnelles ils souhaitaient inclure dans leur assurance scolaire. Un parent sur 4 a demandé à ce que leurs enfants soient  protégés contre le cyber harcèlement. Les enfants étant de plus en plus présents sur les réseaux sociaux, le nombre de cas de cyber harcèlement est en augmentation et nous avons réagi afin de mieux protéger nos consommateurs. Nous avons inclus cette garantie dans notre offre d’assurance scolaire et d’assurance extra scolaire afin de proposer ce service au plus grand nombre.

Que couvre exactement cette protection contre le cyber-harcèlement lancée par Banque Casino ?

Notre protection permet à nos clients d’avoir accès à une assistance juridique qui va les guider pas à pas afin d’obtenir un règlement du litige ainsi qu’une suppression du contenu gênant. Ce service permet de régler la grande majorité des cas, cependant pour les cas restants, il faut alors envisager des opérations d’enfouissement. Il s’agit tout simplement de mettre en place des publications qui vont permettre de relayer le post de la première page à la page 2 de Google par exemple. Ces actions sont gérées par les sociétés spécialisées et nous couvrons nos clients à hauteur de 500 euros pour ce service.

Nous agissons sur 2 volets pour accompagner les familles avec une aide juridique aux parents et une aide psychologique à l’enfant.

Est-ce une volonté générale et stratégique de Banque Casino de co-construire ses offres d’assurance aux côtés de ses utilisateurs comme vous l’avez fait pour l’assurance scolaire ? Est-ce une manière de vous assurer que vous répondez à des enjeux concrets d’aujourd’hui ?

C’est en effet une volonté générale de Banque Casino d’offrir des assurances qui répondent aux besoins réels et actuels des consommateurs. Nos clients évoluent, leurs modes de consommation aussi et nous adaptons constamment nos offres pour qu’elles soient au plus près de leurs besoins. Nous avons par exemple lancé cet été une assurance pour les vélos et nouveaux véhicules électriques individuels pour répondre à l’évolution des modes de transports urbains.

Nous développons également de nouvelles offres qui couvrent de nouveaux besoins. Par exemple en juin, nous avons lancé la Garantie Reprise pour nos porteurs de carte bancaire Casino. Cette garantie reprise leur permet de ramener un bien acheté chez Casino dans les 12 mois qui suivent l’achat et d’obtenir 80% en bons d’achat. Nous permettons ainsi à nos porteurs de carte d’être plus flexibles et de changer plus régulièrement leurs biens.

Banque Casino assurance scolaire cyber-harcèlement

Vous pouvez retrouver la Conversation croisée entre Marc Lanvin et Christophe Chamberland (Fnac Darty) autour du rôle des grandes enseignes dans la Fintech ici.