La blockchain est LA nouvelle technologie qui séduit les entrepreneurs de la finance. Et l’application mobile Circle Pay n’échappe pas à la règle. Avec l’aide de la blockchain, elle entend tout simplement mettre son grain de sel dans le transfert d’argent.

Circle Pay veut simplifier le transfert d’argent

Les dirigeants de Circle Pay ont été clairs. Leur ambition c’est de disrupter la finance. Et pour y arriver, ils misent sur la blockchain. Cette technologie déjà éprouvée permet à l’application mobile de simplifier le transfert d’argent, comme s’il s’agissait d’envoyer un SMS ou un e-mail. Ce qui fait que le destinataire va recevoir l’argent — en dollars, euros ou livre sterling — instantanément. Et ce peu importe où il se trouve. Pour couronner le tout, la transaction est totalement gratuite. Pas de commissions sur le taux de change, pas de frais.

Circle Pay n’est pas seul sur le créneau du transfert d’argent. Effectivement, elle a de nombreux concurrents dont Western Union, Facebook Messenger, Transferwise (la licorne britannique qui a levé 280 millions de dollars en 2017, NDLR). Ainsi que d’autres pépites comme Revolut ou WorldRemit. Pour sortir du lot, Circle a trouvé la parade. Envoyer de l’argent par SMS quand bien même le destinataire n’a pas l’application mobile, avec la possibilité de personnaliser la transaction en ajoutant des emojis, des gifs ou des images.

« Nous sommes bien plus qu’une application de paiement. Notre ambition première est de transformer l’économie mondiale. Ensemble, changeons la donne. ! » Ces phrases qu’on trouve sur le site de Circle Pay résument assez bien la philosophie de la startup.

Circle Pay a toujours tiré le meilleur parti de la technologie

Son cofondateur Jeremy Allaire avait confié il y a quelques années « notre vision, à la création de Circle, était que l’argent devait fonctionner comme Internet, que l’on devait pouvoir s’envoyer de l’argent instantanément comme on le fait pour un e-mail ou une photo à l’autre bout de la planète, de façon ouverte, facile et gratuite ».

Lancée en 2013, l’application mobile a fait de la blockchain son cheval de bataille pour sécuriser les transactions. De plus elle utilise un modèle ouvert et interopérable. De ce fait, elle peut se targuer de mettre au service des utilisateurs — sur iOS et Android — des offres totalement transparentes. « La blockchain, l’intelligence artificielle et le machine learning sont les outils techniques qui permettent de fondamentalement transformer la façon dont l’argent est échangé », a indiqué Marieke Flament, directrice générale Europe de Circle Pay.

Son prochain défi ? Ouvrir un bureau en France. Déjà présente dans 29 pays, dont plusieurs pays européens comme le Royaume-Uni et l’Espagne, Circle Pay veut booster son développement dans le vieux monde. Et devenir un acteur majeur du transfert d’argent en faisant bouger l’argent.

Avec Circle Pay transférer de l’argent prend une tout autre dimension. C’est comme échanger des moments forts avec ceux que vous aimez.