La fintech Equiteasy, une plateforme qui facilite et automatise les processus de levée de fonds et de transmission d’entreprises, s’est prêtée au jeu du Pitch pour FinTech Mag. Retranscription. 

Levée des fonds, un process auparavant complexe et chronophage

Nous sommes partis du constat que les investisseurs professionnels (fonds d’investissement, family offices, associations de Business Angels) étaient généralement difficiles à approcher pour les entrepreneurs. Il n’est pas évident d’identifier précisément ceux qui sont susceptibles d’être intéressés par un projet ainsi que les personnes à contacter et les informations à leur transmettre. Un processus de ce type est également très consommateur de temps.

Le fonctionnement d’Equiteasy est le suivant :

Le porteur de projet constitue son dossier sur Equiteasy grâce à un formulaire spécialement conçu pour répondre aux attentes des investisseurs professionnels. Nous avons développé un algorithme spécifique qui vient ensuite passer en revue le projet et proposer les investisseurs professionnels les plus adaptés. Equiteasy référence aujourd’hui près de 400 investisseurs professionnels, qui ont été qualifiés un par un afin de comprendre précisément leur stratégie d’investissement. Le porteur de projet contacte ensuite en quelques clics via notre plateforme les investisseurs à qui il souhaite présenter son projet et gère l’ensemble de son processus depuis Equiteasy.

Nous sommes les premiers à avoir pris cette problématique sous l’angle de l’édition de logiciel et non du conseil. Nous avons une facturation très simple et transparente, qui, contrairement à ce qui est pratiqué par les acteurs traditionnels de ce marché, ne dépend pas du montant de la transaction.

L’objectif d’Equiteasy ? Créer une plateforme simple et démocratiser les usages

Equiteasy s’adresse aussi bien à des non-professionnels de la finance qu’à des sociétés rompues aux problématiques de levées de fonds / transmission d’entreprise. Nos clients sont en effet les entrepreneurs qui veulent mener seuls leur projet de levée de fonds mais également les conseillers (experts-comptables, notaires, avocats, boutiques de m&a) qui souhaitent se concentrer sur l’accompagnement de leurs clients dans ces démarches.

Ils vont pouvoir gérer l’ensemble du processus par eux-mêmes, et suivre, en temps réel, l’état des discussions avec chacun des investisseurs, de la prise de contact jusqu’à la réalisation de l’opération, en passant par la signature électronique des documents comme l’engagement de confidentialité.

Cela leur permet d’augmenter significativement leurs chances de succès, de raccourcir les délais, et d’obtenir des conditions plus favorables en mettant en concurrence plusieurs investisseurs en parallèle.

Une ambition ? S’étendre à l’international

Nous allons très vite devenir multi-pays afin de faciliter l’accès des entreprises aux investisseurs étrangers, et à l’inverse, permettre à des investisseurs d’avoir accès à des opportunités en dehors de leur pays d’implantation. Nous allons également intégrer une base de repreneurs d’entreprises afin de permettre, par exemple, à un dirigeant qui part à la retraite de trouver un successeur pour son entreprise.

Notre ambition (rêve ?) est d’augmenter le nombre de ces opérations en France et en Europe. Les problématiques de l’accès au financement et de la transmission d’entreprise sont vitales pour nos économies, et apporter des solutions concrètes et efficaces doit permettre d’améliorer durablement la croissance et l’emploi.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *