Les grandes fortunes clientes de la banque Falcon vont désormais pouvoir profiter d’un service de blockchain asset management. Un luxe, quand on sait qu’elle est ni plus ni moins la première banque privée suisse à proposer de la cryptomonnaie à ses clients.

Ses premiers pas dans la blockchain

Le 12 juillet 2017 est un jour à marquer d’une pierre blanche. Puisqu’à cette date, Falcon a innové en donnant à ses clients la possibilité d’investir dans le bitcoin. Concrètement, aujourd’hui, ces derniers peuvent acheter et vendre des bitcoins en leur nom propre. Et ce, sans passer par aucun intermédiaire. Comment ? Leur banque leur offre un vrai service de gestion d’actifs numériques, une première dans l’univers bancaire ! Pour la petite anecdote, un distributeur automatique de devises virtuelles trône fièrement au siège de Falcon à Zurich.

Les observateurs et acteurs du monde de la finance étaient néanmoins perplexes compte tenu de l’opacité prétendue autour des cryptomonnaies. Cependant, la FINMA (Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers suisse) a donné son accord pour le lancement du tout premier service de blockchain asset management par une banque.

La clientèle de Falcon, qu’est-ce qu’elle y gagne ?

Tout d’abord, c’est un moyen supplémentaire de diversifier leur portefeuille.

Ensuite, aucune connaissance technique particulière n’est requise. Pas besoin d’appartenir à un quelconque cercle d’initiés à la finance numérique. Inutile pour eux de maîtriser les mécanismes de la blockchain. Ces clients privilégiés qui font déjà confiance à la Falcon Private Bank n’auront qu’à continuer ainsi. C’est elle qui effectuera les conversions : argent/cryptomonnaie.

Enfin, l’objectif de cette pionnière en la matière est clair. Elle souhaite offrir à sa clientèle « une expérience unique en combinant une excellence individuelle à une intelligence numérique de premier plan », selon un récent communiqué de presse.

Falcon poursuit son élan avec Ether, Litecoin et Bitcoin Cash

22 août 2017, soit un peu plus d’un mois après sa première annonce, la banque zurichoise enclenche la vitesse supérieure. Enthousiasmée par l’engouement autour de son offre révolutionnaire, Falcon ne se contente plus de la bitcoin. Elle désire aller plus loin et propose désormais 3 nouvelles cryptomonnaies : Ether, Litecoin et Bitcoin Cash. Mais quels sont ses arguments ? Afin de rassurer les plus perplexes et garantir la fiabilité des solutions de gestion d’actifs numériques qu’elle propose à ses clients, Falcon s’est appuyée sur Bitcoin Suisse AG. Il s’agit d’une plateforme régulée, spécialisée dans les assets blockchain. Il faut dire que la banque a souhaité mettre en avant les protections et assurances qu’elle a mises en place pour couvrir l’ensemble des actifs gérés par l’établissement.

Autre privilège : son statut. Elle est présente dans des localités stratégiques et prestigieuses comme Londres, Luxembourg, Dubaï ou encore Abu Dhabi. Depuis 50 ans, elle est adoubée par une riche clientèle. En plus de la crédibilité dont jouit la Falcon Private Bank, son statut lui permet aussi de réaliser des transactions pour le compte d’investisseurs institutionnels. La banque jouera ainsi un rôle capital dans l’accompagnement de ces acteurs de la finance traditionnelle pour leur initiation à la blockchain.

Quoi que l’on en pense, l’initiative de la banque Falcon démystifie les cryptomonnaies et la blockchain en général au sein d’un univers bancaire jusque-là méfiant ! Une nouvelle voie qui s’ouvre ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *