Suite du coup de projecteur sur nos voisins européens : après avoir fait le tour de l’écosystème Fintech espagnol et italien, puis de l’écosystème allemand et autrichien, nous vous emmenons plus au Nord : bienvenue en Norvège et en Suède !

La Fintech y est-elle un domaine réputé et bien représenté ? Quels sont les grands acteurs de la finance et des technologies chez ces deux pays scandinaves ?

🇳🇴 NORVÈGE

Écosystème Fintech norvégien:

  • Le segment du marché Fintech le plus développé est les paiements digitaux, avec une transaction totale en 2018 de 13,85 millions de dollars (on attend 21 millions d’ici 2022).
  • L’écosystème Fintech norvégien est constitué environ de 70 startups (sur un total d’environ 500 startups).
  • La Fintech est un secteur qui a véritablement décollé depuis 2016, avec de grands rassemblements comme The Oslo Fintech week (qui, lancé en 2013, n’avait accueilli que 4 personnes à sa première édition !).
  • La finance est représenté par 2270 entreprises en Norvège, avec plus de 53 000 employés.
  • Selon une étude de Kantar, la Norvège est un peu où les banques sont les structures dans lesquels les citoyens ont le plus confiance (après les services publics et les assurances) ; les réseaux sociaux sont quant à eux les plus dignes de confiance pour les norvégiens.
  • La Norvège est un des pays où les banques et les Fintech sont très alignés sur la perception des opportunités que représentent les Fintech : ouvrir des APIS (46% pour les banques, 44% pour les Fintech), explorer de nouveaux modèles (38% pour les banques, 35% pour les Fintech)  – Fintech Bridge Survey, 2017.

Fintech norvégiennes à suivre :

  • Auka : plateforme technologique permettant aux banques de proposer le paiement mobile à leurs clients privés.
  • Spiff : application d’épargne et d’investissement.
  • Bidra.no : plateforme de crowdfunding pour les projets sociaux et commerciaux.
  • Cloud Insurance : logiciel pour les industries de l’assurance (expérience utilisateurs, data, management, etc.)
  • Risk Partners : plateforme de conseils de crédit

Financements et levées de fonds :

  • Seules 8 Fintech norvégiennes ont reçu des investissements en 2017, et 2 d’entres elles ont fait leur premier tour de table.
  • La néo-banque Aprila a réalisé un premier tour à plus de 20 millions de dollars.
  • Le nombre d’investisseurs scandinaves a nettement augmenté entre 2014 et 2016, passant de 32% des investissements réalisés auprès des Fintech à 80 %.
  • La majorité des investissements se font dans des Fintech earlystage.

Influenceurs norvégiens à suivre :

 

Sources :

https://medium.com/@hernaes/the-ultimate-guide-to-fintech-in-norway-1a09bde3ff47

https://www2.deloitte.com/content/dam/Deloitte/se/Documents/financial-services/FinTech_Publikation_A4_WEB_FINAL.PDF

http://www.oslobusinessregion.no/fintech-oslo-true/

https://www.finansnorge.no/contentassets/19974285919543ecb0ab0ee98777d143/susanne-hannestad-fintech-mundi.pdf

🇸🇪 SUÈDE

Ecosystème Fintech suédois :

  • La Suède bénéficie d’un écosystème Fintech très avancé et dynamique : 12% des Fintech européennes en 2017 étaient basées à Stockholm.
  • La culture suédoise est très favorable à l’émergence des Fintech et à la confiance des citoyens envers les nouvelles technologies : l’argent liquide n’est quasi plus accepté par les commerçants et même la Banque Nationale de Suède (Riksbank) a déclaré vouloir lancer sa propre monnaie virtuelle.
  • Stockholm est désigné comme la 3ème meilleure ville en Europe pour les startups.
  • La Suède héberge des stars de la Fintech comme la licorne Klarna (valorisée 2 milliards de dollars) ou encore IZettle (qui a levé 30 millions d’euros en décembre 2017).
  • L’écosystème Fintech suédois compte environ 270 Fintech, dont beaucoup ont leur marché à l’étranger. Il héberge aussi des fonds d’investissement Fintech très actifs tels que NFT Ventures ou plus généralistes comme Northzone.

Fintech suédoises à suivre :

  • IZettle : terminal de paiement pour cartes bancaires et application pour la gestion des rapports d’activité
  • Trustly : virement bancaire instantané
  • Swish : système de paiement mobile créé par un consortium de banques nordiques (notre article à propos)
  • Qapital : application de gestion de finance pour l’épargne (créée en Suède, désormais uniquement utilisable aux US).
  • Pagero : opérations de numérisation, automatisation, saisie et interprétation des données pour les entreprises

Financements et levées de fonds :

  • Les investissements dans le secteur ne sont pas récents : déjà en 2013, les investissements réalisés dans la Fintech étaient de 4 milliards de dollars et ils sont passés à 12 milliards en 2014.
  • En 2017, le secteur a attiré 31 milliards de dollars d’investissements.
  • Sur les 5 dernières années, les Fintech basées à Stockholm ont concentré 18% des investissements privés des Fintech européennes.
  • Le secteur de la Fintech représente la grande majorité des investissements du secteur global de la Tech depuis 2015 : en 2015, 85% des investissements Tech se destinaient à la Fintech, et 70% en 2017.
  • La majorité des investissements dans la Fintech se font dans les secteurs du paiement, de la gestion de fortune, des logiciels de gestion et de l’assurance.
  • En 2017, pour la première fois un investissement français, Ingenico, a racheté une Fintech suédoise Bambora (services de paiement) pour 1,5 milliard de dollars. Il s’agit de l’acquisition français la plus élevée dans les pays scandinaves dans le secteur.

Influenceurs suédois à suivre :

  • Sebastian Siemiatkowski, co-founder et CEO de Klarna
  • Alexander Pärleros, serial entrepreneur et co-fondateur de Pensionera
  • Cecilia Skingsley, journaliste économique et Députée Gouverneur de la Banque Nationale Suédoise

Sources :

https://www.investstockholm.com/globalassets/2.-understartsidor-investment-opportunities/fintech/fintech_report_200x280_final.pdf

https://fr.express.live/2018/02/09/cest-stockholm-qui-recuperera-la-fintech-de-la-city-apres-le-brexit

https://www.hhs.se/contentassets/88eee8ea2b664a58bc652cb84aadded3/stockholmfintechreport2018v2.3.pdf

 

Pour information, l’équipe de Fintech mag sera présente aux Swedish Tech Days du 10 au 12 septembre à Stockholm !