Après avoir donné la parole à des Fintech de Nantes, Bordeaux et Lyon, nous continuons notre tour des régions pour recueillir le témoignage de startups : cap sur Nancy, Rouen et Lille.

Quelles sont les meilleures structures d’accompagnement ? Les réseaux locaux à rejoindre ? Nous avons rencontré les Fintech PretUp, PayGreen et Utocat pour qu’ils nous partagent leurs avis.

PRETUP

PretUp - Fabien Michel
Le fondateur et CEO de PretUp, Fabien Michel

PretUp en 1 phrase : Financement des entreprises en ligne en crowdlending

Création : 2014

Nombre de collaborateurs : 5

Indicateurs clés : Communauté de 9000 prêteurs particuliers, 211 entreprises financées, 7.6M€ de production de crédits

Quelle est la situation de PretUp ?

Le projet PretUp a été lancé fin 2014 suite à la publication de la réglementation du financement participatif. Les équipes sont réparties sur deux sites différents : nos propres locaux dans le centre de Nancy pour la production de crédit (chargé d’affaires, analyste crédit) et à Dommartemont, en banlieue de Nancy, pour l’informatique. Nous profitons du soutien de notre actionnaire le Groupe Mentor qui nous met à notre disposition certaines fonctions support (marketing, communication, informatique). Nous intervenons pour des clients dans toute la France.

Pourquoi avoir choisi de vous implanter à Nancy ?

Nous sommes une Fintech positionnée sur le marché du crowdlending. Nous profitons d’un écosystème sur Nancy favorable à l’essor des startups positionnées sur les services financiers. Boursorama, la banque en ligne de la Société Générale, a été crée sur Nancy. Cet écosystème Lorntech, labellisée par la French Tech comme un réseau thématique Fintech de France, rassemble par exemple des acteurs comme +Simple, Sesamm, Yeeld (ex Piggou), Aston ITrade

Nous pouvons nous appuyer sur l’Université de Lorraine qui rassemble des grandes écoles d’ingénieur et des centres de recherches avancées en informatique (Inria).

Pour les créateurs de startup dans le Grand Est, je conseille de profiter des nombreuses structures d’accompagnement (Paddock, Réseau Entreprise, Réseau Initiative.) pour maturer leurs projets, se former sur le marketing… et s’appuyer sur l’écosystème.

Quelles sont les particularités du marché entrepreneurial du Grand Est?

Lorntech, labellisée French Tech dans le Grand Est, réunit quatre agglomération du Sillon Lorrain : Épinal, Metz, Nancy et Thionville. Lorntech rassemble des startups et des entreprises innovantes de la Lorraine. Strasbourg rassemble plutôt des structures dans le domaine de la Santé.

Quelles sont les structures locales qui vous ont accompagné et celles que vous recommandez ?

Nancy profite d’un espace d’incubation et de coworking le Paddock, la Pépinière piloté par le fonds de capital risque Pôle Capital sur Nancy, TCRM Blida sur Metz. De nombreux appels à projets sont lancés par la Région, des Grands Groupes, du salon Grand Est Numérique GEN sur Metz. Des réseaux de business angels sont également en place : Yeast, Alsace Business Angels, le fonds ILP Sadepar.

Les bureaux de PretUp, près de Nancy
Les bureaux de PretUp, près de Nancy

PAYGREEN

Les 3 cofondateurs de PayGreen
Les 3 cofondateurs de PayGreen : Etienne Beaugrand, Nicolas Weissleib, Renaud Gerson

Paygreen en 1 phrase : PayGreen est une solution de paiement qui permet à tous les e-commerces et marketplaces d’accepter simplement les paiements en ligne et de donner un impact positif à chaque transaction.

Création : 2015

Nombre de collaborateurs : 14

Indicateurs clés : 4300 boutiques en ligne

Quelle est la situation de PayGreen ?

La solution de paiement est née à Rouen, dans les locaux de la pépinière Rouennaise Seine Innopolis.  En novembre 2017, pour accompagner un premier agrandissement de l’équipe, PayGreen déménage dans des locaux plus spacieux à Bois-Guillaume. Depuis 2015, Nicolas Weissleib, l’un des trois cofondateurs, pilote l’activité commerciale depuis Paris.


Vous vous êtes également installé à l’incubateur du Swave à Paris : comment l’organisation et la répartition des équipes se font-elles ? Est-ce que venir s’installer à Paris était une étape obligatoire ?

L’intégration de l’incubateur Fintech du Swave a coïncidé avec la levée de fonds en mars dernier : nous avons alors agrandi l’équipe commerciale qui a pu investir ces nouveaux locaux. C’est davantage l’incubation proposée par le Swave que la localisation qui a motivé l’implantation d’une partie de l’équipe à Paris.

Le reste de l’équipe – le service technique, marketing et support client – demeure à Rouen sous la direction des deux autres cofondateurs (Etienne Beaugrand, chef des opérations et Renaud Gerson, CTO).

Pourquoi avoir choisi de vous implanter près de Rouen, à Bois-Guillaume ?

L’implantation en région constitue un levier de croissance important car elle permet une plus grande visibilité auprès des fonds d’investissement et structures d’accélération locales. C’était donc une volonté des cofondateurs que d’implanter PayGreen en-dehors de Paris.
Etienne Beaugrand et Nicolas Weissleib, à l’origine de PayGreen se sont rencontrés en Normandie, sur les bancs de l’EMN du Havre, la Normandie est donc apparue comme une région d’implantation logique.

Quelles sont les particularités du marché entrepreneurial local ?

Le marché entrepreneurial local est un réseau très soudé, ce qui permet aux projets de se lancer et d’évoluer très rapidement. Comme tous les acteurs se connaissent, il n’y a pas de délais de mise en relation : tout peut avancer de manière fluide et harmonieuse.


Quelles sont les structures locales qui vous ont accompagné et celles que vous recommandez ?

PayGreen est soutenue par de nombreux fonds d’investissement et structures locales parmi lesquelles NFactory, NWX, Vegeo Capital, CCI Normandie et Normandy French Tech.
Nous recommandons évidemment aussi la pépinière Seine Innopolis qui accompagne un grand nombre de startups locales dans leur lancement et leur croissance. Le Village by CA qui a ouvert plus récemment peut également être une très bonne structure d’accompagnement pour les startups qui souhaitent s’implanter dans la région Rouennaise.

Les bureaux de PayGreen
Les bureaux de PayGreen

UTOCAT

L'équipe d'Utocat
L'équipe d'Utocat

Utocat en 1 phrase : Éditeur de logiciel Blockchain pour le secteur de la banque et de la finance

Création : 2014

Nombre de collaborateurs : 17

Quelle est la situation de Utocat ?

Nous sommes basés à Euratechnologies depuis notre création. Nous participons au programme d’accélération depuis 2015 et sommes soutenus par le Pass French Tech pour les startups à forte croissance. Le siège est à Lille, l’ensemble de nos collaborateurs sont sur place et nous disposons d’une antenne commerciale à Paris La Défense.

Pourquoi avoir choisi de vous implanter à Lille ?

Le cadre de vie est plus agréable pour l’ensemble des salariés, et il y a une forte proximité avec l’ensemble des capitales Européennes (Bruxelles, Paris, Londres, Amsterdam, etc.). Euratechnologies est de plus le 1er incubateur et accélérateur français, pôle d’excellence et d’innovation.

Quelles sont les particularités du marché entrepreneurial local ?

La région dispose d’une vraie effervescence pour la création de projets et d’entreprises, le cadre de soutien de la région est très favorable. L’implantation et le rayonnement d’Euratechnologies offrent un écosystème très propice à l’expansion. Le fait d’être en région et non pas à Paris implique parfois d’apporter plus de réassurance à nos clients sur nos domaines d’expertises et notre connaissance métier.

Quelles sont les structures locales qui vous ont accompagné et celles que vous recommandez ?

Les événements et accompagnements liées à Euratechnologies, le Pass French tech, France finance innovation, France Fintech, BPI France, les financements type CIR CIN et l’accompagnement de la CCI.

Les locaux d'Utocat à Lille
Les locaux lillois d'Utocat