Après vous avoir expliqué ce qu’était le trading de cryptomonnaies et comment y faire concrètement vos premiers pas, voici à présent des témoignages très concrets de personnes qui se sont lancées dans l’aventure. En espérant que cela puisse vous aider à alimenter votre propre opinion sur cette fascinante activité !

Pour vous accompagner dans vos débuts, j’ai interrogé quatre personnes qui pratiquent le trading de cryptomonnaies, soit à titre personnel soit à titre professionnel (dans le cadre de la gestion de la trésorerie de leur entreprise).

Je leur ai posé les quatre questions suivantes :

– Quand et pourquoi as-tu fais du trading ?
– Selon toi, quels sont les plus et les moins du trading de cryptomonnaies ?
– Quelle est ta méthode ? Pourquoi ? Es-tu en gain ou en perte ?
– Après la spectaculaire hausse des marchés fin 2018, le marché est morose depuis plusieurs mois : quelle est ta vision du marché pour la fin d’année et pour 2019?

A noter: Certaines des personnes réalisant du trading à titre personnel ont souhaité rester anonymes. Leur nom a donc été modifié. Les raisons invoquées concernent aussi bien un aspect sécuritaire (la peur d’être kidnappé, de devoir donner leur clé privée et les codes d’accès à leurs portefeuilles) que légal (la loi n’étant pas claire sur les aspects fiscaux).

Youssef, architecte informatique, réalise du trading de cryptomonnaies à titre personnel

Quand et pourquoi as-tu fais du trading ?

Je me suis mis à faire du trading en juillet 2017, car je crois en la technologie Blockchain. En tant que développeur informatique, je crois en ses multiples utilisations possibles : domaine médical, stockage des données, échanges interbancaires, etc. J’en vois régulièrement les besoins.


Selon toi quels sont les plus et les moins du trading de cryptomonnaies ?

Le plus gros avantage du trading de cryptos est pour moi le potentiel de gains bien sûr ! Je crois aux technologies sous-jacentes et donc je crois en la croissance de ce marché. Mais il faut bien choisir les cryptos sur lesquelles on investit car toutes n’ont pas le même potentiel !

Les moins, c’est que le marché est relativement jeune, non encadré par des lois et des règles. Les gouvernements commencent à peine à prendre en compte les intérêts de cette technologie… du coup le marché est encore trop volatile et manipulé. Il est aussi trop dispersé avec des altcoins (cryptomonnaies hors Bitcoin) sur-valorisées.


Quelle est ta méthode ? Pourquoi ? Es-tu en gain ou en perte ?

Pour mes achats, je suis l’actualité via des sites spécialisés, Google news et via Twitter. Je me renseigne sur les valeurs que je souhaite acheter, les intérêts de leurs technologies, je privilégie celles qui sont en PoS, et celles dites de 3ème génération (Ndlr :  le concept de Proof of Stake (PoS) indique qu’une personne peut miner ou valider des transactions sur une Blockchain proportionnellement au nombre de cryptos de cette Blockchain qu’elle détient.).

J’utilise l’application Blockfolio pour suivre mon portefeuille (c’est très pratique je peux suivre sur une seule application tous mes portefeuilles, même s’ils sont sur différentes plateformes). Je passe mes ordres de trading directement sur les plateformes d’échanges (je n’utilise pas d’application avec API pour passer les ordres car je n’en ai pas besoin à mon niveau de trading).

En terme de stratégie d’investissement, je hold (je garde) car je n’ai pas le temps de suivre les cours toutes les heures pour faire du daytrading. C’est une stratégie plutôt payante : actuellement je suis à +30% par rapport à ma mise initiale de juillet 2017. Mais parfois le fait de conserver ses cryptos à tout prix n’a pas que du bon: pour l’anecdote j’ai atteint en fin 2017 les + 450%… mais comme beaucoup de monde je n’ai pas vendu! On ne gagne pas à tous les coups, il aurait fallu se détacher de tout ça, ne pas rester dans l’euphorie et l’attentisme.

Courbe d’évolution du cours du Bitcoin, en Euros (source: coinmarketcap)
Courbe d’évolution du cours du Bitcoin, en Euros (source: coinmarketcap)

Après la spectaculaire hausse des marchés fin 2018, le marché est morose depuis plusieurs mois : quelle est ta vision du marché pour la fin d’année et pour 2019?

Je pense qu’il y aura une remontée des cours en fin d’année, comme les années précédentes. D’autant plus que le marché devrait être un peu plus mature et que la plupart des plateformes ont l’air d’avoir résolu leurs problèmes informatiques et devraient pouvoir répondre aux demandes d’ouverture de comptes (ce n’était pas le cas fin 2017 et les délais étaient très longs, décourageant certains investisseurs).

Marie, conseillère bancaire, réalise du trading à titre personnel

Quand et pourquoi as-tu fais du trading ?

J’ai commencé à m’intéresser au trading de cryptos fin 2016, un ami m’en avait parlé. Je m’y suis mise pour l’aspect spéculatif bien sûr !

J’ai découvert plus tard la Blockchain et son potentiel extraordinaire pour la société, mais si je fais du trading c’est pour devenir millionnaire un jour!


Selon toi quels sont les plus et les moins du trading de cryptomonnaies ?

Le problème majeur du trading c’est que le marché est très opaque, puisqu’il est peu régulé. Il y a des hausses, des baisses, puis une autre baisse puis une énorme hausse…. et quand on cherche des explications, on trouve tout et son contraire. C’est pour cela que j’ai arrêté de m’informer constamment sur les cryptos et les raisons des variations.

L’avantage du coup c’est que je trouve qu’il est très simple pour quelqu’un d’ouvrir un portefeuille, d’acheter quelques cryptos et de les garder jusqu’à ce que leur potentiel explose : ça ne coûte pas grand chose (au pire, on perd sa mise initiale) et ça peut rapporter gros.


Quelle est ta méthode ? Pourquoi ? Es-tu en gain ou en perte ?

J’ai un compte sur la plateforme d’échange Kraken, un autre sur Bittrex et j’ai deux wallets hors plateforme (un NanoS et un MyEtherWallet)

Ma stratégie depuis le début est de tout conserver jusqu’au million ! C’est plus simple, et d’après moi plus efficace car je ne suis pas guidée par l’émotion mais par la raison.

J’ai eu des rêves plein la tête fin 2017 avec la hausse spectaculaire du marché, comme tout le monde. Je n’ai pas vendu, pas encore, et le marché a connu une correction.

Dans l’ensemble je reste en gain (potentiellement, puisque je n’ai encore rien retiré en euros), avec +400% par rapport à ma mise initiale.


Après la spectaculaire hausse des marchés fin 2018, le marché est morose depuis plusieurs mois : quelle est ta vision du marché pour la fin d’année et pour 2019?

Je crois sincèrement que le marché va remonter en 2019. Pas parce que je suis experte sur le sujet ou que j’ai analysé tout un tas de graphiques, mais parce qu’il y a énormément de gens puissants et influents, de grandes banques, des fonds d’investissement et de grands hommes d’affaires qui ont investi dans les cryptos… et qui ont tout intérêt à ce que cela leur rapporte ! Aussi je suis très pragmatique et je pense qu’ils ont les moyens de booster les cours. J’en profiterai et cette fois j’espère pouvoir vendre en haut de la bulle.

Antoine, manager d’équipe réalise du trading à titre personnel

Quand et pourquoi as-tu fait du trading ?

J’ai débuté au début de l’année 2017. J’ai découvert les cryptomonnaies et les perspectives d’un nouvelle technologie très prometteuse, permettant de passer de l’Internet of Information à l’Internet of Value. Faire du trading, c’était miser sur une technologie capable de révolutionner le monde avec une perspective de rendement financier très important. De plus, je suis à l’aise avec les nouvelles technologies et attiré par ce monde de geek.

Selon toi quels sont les plus et les moins du trading de cryptomonnaies ?

Le risque du trading de cryptomonnaies c’est la fascination de l’argent facile, les décisions émotionnelles, l’absence d’information fiable, la quantité trop importante d’informations impossible à traiter, la manipulation des cours, le blocage des institutions traditionnelles, les arnaques aux fausses ICOs / cryptos… c’est une activité à haut risque financièrement et beaucoup y ont laissé des plumes. Le côté positif du trading pour moi c’est la compréhension approfondie des cryptomonnaies, des blockchains associées et de leur potentiel, puisqu’il faut faire des recherches pour se renseigner sur les investissements les plus intéressants.

Quelle est ta méthode et quels sont les outils que tu utilises ? Pourquoi ? Es-tu en gain ou en perte ?

Au début, en mars 2017, j’ai fait du micro-trading, car j’étais en phase de tâtonnement et d’apprentissage sur les outils, les plateformes, etc. Les gains me paraissaient déjà démesurés sur le court terme (par exemple, « gagner » 500 euros en une nuit). Le marché était alors en plein boom et propice aux investisseurs. Avec le crash de l’été 2017, j’ai changé de stratégie et suis passé en stratégie « hold », qui paraissait plus payant sur le moyen / long terme. Ma valorisation a ainsi été multipliée par 11 entre septembre et décembre 2017. L’année 2018 a gommé ces performances (ultra spéculatives) et depuis le marché a beaucoup perdu. Dans ce contexte de crash, je reste néanmoins largement positif, avec un rendement actuel d’environ 250%.

Les outils que j’utilise sont les plateformes de trading comme Kraken, Bittrex, un Ledger Nano S, un outil « maison » de reporting sur excel me permettant de connaître en temps réel la valorisation de mon portefeuille (une sorte de Blockfolio personnalisé), des outils pour me renseigner (Twitter, Ethnews, etc.).

Après la spectaculaire hausse des marchés fin 2018, le marché est morose depuis plusieurs mois : quelle est ta vision du marché pour la fin d’année et pour 2019 ?

De mon point de vue, il est impossible de savoir avec un degré de certitude comment le marché va évoluer. Ici, on parle plutôt d’intuition et de croyance personnelle.

Je crois beaucoup en la technologie blockchain sous-jacente, et je pense que les cryptomonnaies vont de pair avec, notamment dans la perspective de l’Internet of value. Je pense que le marché va se concentrer, qu’on va assister à la disparition de nombreuses cryptomonnaies (notamment les nombreux tokens issus des ICOs). Les ETFs bitcoin et Ethereum à compter du 1er trimestre 2019 peuvent dynamiser le marché et faire repartir les cours. Ainsi, je mise sur un marché crypto moins concurrentiel à terme, et en forte hausse à horizon 2020.

Adrien Gombert, co-fondateur et co-dirigeant de GWEN SAS (ferme de minage française), réalise du trading de cryptomonnaies pour son entreprise

Quand et pourquoi as-tu fais du trading ?

Le trading permet de profiter de la trésorerie dormante pour booster le CA. Le profil de trade que j’ai choisi pour mon entreprise est très sécuritaire, il rapporte peu comparé aux +5000% de certains traders, mais rapporte toujours plus qu’un livret A !


Selon toi quels sont les plus et les moins du trading de cryptomonnaies ?

Le plus gros avantage du trading de cryptos est qu’il permet de faire des gains importants quand on maîtrise les règles. Dans le trading,  soit on gagne sur le long terme (le marché cryptos double en moyenne tous les ans, donc assez facile) soit en jouant sur les fluctuations (le marché est très instable sur des petites périodes, ce qui rend le micro trading puissant comparé à la bourse classique).

Les désavantages du trading de cryptos sont selon moi l’exacte opposé des avantages. Le trading de cryptos est très puissant, tout le monde a déjà entendu parler des rendements incroyables qui font rêver. Selon moi c’est une arnaque, bien évidemment : pour que certains gagnent énormément, il faut que beaucoup perdent. C’est très dangereux et vraiment pas à mettre dans les mains de tout le monde. Je conseille toujours aux personnes qui me demandent comment faire, de jouer 100€ pendant au moins 6 mois et de garder toujours la tête froide ! Si vous pensez « Allez je vais me refaire et je remets un peu d’argent” : arrêtez tout de suite la bourse. Ne jouez que ce que vous êtes prêt à perdre. Je conseille de ne pas trader pour gagner sans un minimum de connaissances très solide sur la bourse et les mathématiques.

Je dirai même : n’oubliez pas que si les traders veulent vous faire rentrer dans le jeu, c’est pour vous plumer!


Quelle est ta méthode ? Pourquoi ? Es-tu en gain ou en perte pour ton entreprise ?

J’ai ouvert un compte entreprise sur la plateforme d’échange kraken.com, j’y ai versé une partie de ma trésorerie et j’ai commencé à la convertir en cryptomonnaies. Je faisais déjà du trading à titre personnel, aussi je savais comment faire.

Pour ma société, j’ai opté à parts égales pour une stratégie de conservation (je hold) et une stratégie de daytrading grâce à un bot automatisé que mes amis et moi avons développé. Je pense que ces stratégies sont complémentaires car le marché des cryptos évolue très vite et qu’en fonction de la conjoncture, l’une ou l’autre de ces stratégies est payante.

Je hold car je pense qu’en décembre les cours seront bien plus hauts qu’aujourd’hui et je fais du daytrading avec le bot car les performances sont appréciables, la machine n’est pas soumise aux émotions. Mais je n’oublie pas pour autant que le risque 0 n’existe pas.

A titre personnel je suis en gain important car j’ai eu la bonne idée de sortir du marché fin 2017, au moment où les cours étaient les plus hauts.

A titre professionnel ma société est en perte car au début j’ai choisi de holder et le marché a fortement baissé en début d’année, mais le bot est en train de rattraper les pertes.


Après la spectaculaire hausse des marchés fin 2018, le marché est morose depuis plusieurs mois : quelle est ta vision du marché pour la fin d’année et 2019?

Je vois un Bitcoin à 7500 euros en fin 2018 (Ndlr : au 19 septembre 2018, le Bitcoin est à 5400 euros), ce palier me semble logique par rapport à la croissance annuelle du Bitcoin (environ fois 2 tous les ans, si on enlève l’année 2017 qui était très particulière). Pour fin 2019, je vois donc un Bitcoin à 15000€. Je ne parle que du Bitcoin mais il est facile de faire le parallèle avec les autres cryptomonnaies car elles varient toutes quasiment en fonction du cours du Bitcoin.

Je sais que les prévisions des experts sont plus favorables que les miennes, j’espère qu’ils auront raison d’ailleurs, mais je n’y crois pas vraiment.

 

A vous de vous faire votre avis maintenant !