La France prépare une législation sur tout ce qui entoure la blockchain, avec par exemple la
possibilité à venir de transférer des titres en utilisant cette technologie. Legacy anticipe ce
mouvement et va encore plus loin, en préparant dès aujourd’hui un outil complet de distribution des biens numériques lors d’un décès, ou de tout autre condition comme un anniversaire.

Au niveau économique, l’accès au service Legacy ne sera pas conditionné au paiement de frais en euros mais via se fera via un token spécifique. Ce token permettra de faire fonctionner le service de façon automatisée, sans passer par une entité centrale – même en cas de cessation d’activité de notre société.

La simplicité d’utilisation est une priorité pour Legacy, mais c’est surtout l’ancrage dans l’aspect numérique des choses qui rompt avec les habitudes actuelles. Aujourd’hui, mettre de côté un fichier pour plusieurs dizaines d’années n’est pas chose évidente. On le voit sur l’évolution des médias (disparition des lecteurs de CD pour donner un exemple récent), la fragilité physique de ces médias, ou leur tenue incertaine dans le temps. Et pourtant, nos souvenirs sont depuis un certain temps dans un format numérique, et les titres de possession de nos biens physiques vont suivre le même chemin.

Legacy va permettre à tout un chacun de gérer de façon simple, intuitive et peu coûteuse la transmission de ses biens

Dans un avenir relativement proche, il deviendra possible de tout transmettre de façon dématérialisée. Il faudra alors une plateforme sécurisée, ouverte, à laquelle les professionnels du droit (par exemple) pourront participer. Pour y arriver, Legacy offrira tout d’abord la gestion des fichiers sans valeur monétaire (photos, vidéos, …) avant d’évoluer vers des adaptations de plus en plus spécifiques au régime juridique du pays de l’utilisateur. Au final, tout ce qui touche à la transmission de biens, y compris les conseils de professionnels du droit, se gèrera depuis Legacy.

 

Legacy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *