Fintech est la contraction des mots finance et technologie, mais savez-vous qui est à l’origine du mot fintech ?
Si le terme Fintech envahit aujourd’hui les rubriques des journaux et nos fils d’actualité, il date lui de beaucoup plus loin.

La Fintech, c’est le clin d’oeil de modernité du XXème siècle au XXIème siècle !

Il faut remonter en 1972, il y a 46 ans, pour retrouver la première utilisation du mot Fintech, dans les pages de la publication professionnelle Interfaces (qui existe d’ailleurs toujours aujourd’hui), et qui s’intéresse à la recherche des sciences de la gestion. L’article s’intitule “Fintech : une série de 40 modèles à temps partagé utilisés à la Manufacturers Hanover Trust Company”.

Merci Abraham Leon Bettinger !

On doit l’invention de ce terme à Abraham Leon Bettinger, alors Vice-Président de la banque américaine Manufacturers Hanover Trust (créée en 1961 par fusion et dissoute en 1992). Il évoque le département de recherche de l’entreprise qui a développé une centaine de modèles, dont 40 qu’il regroupe sous la catégorie “Fintech”. Abraham Leon Bettinger utilise cet acronyme pour décrire : “les technologies combinant l’expertise bancaire avec les techniques scientifiques modernes de gestion et l’informatique”. Même si les technologies, l’informatique et les structures qui les gèrent ont depuis bien évolué, le sens est là.

Origine du mot fintech

Ces quatre dernières années, le département de recherche de la Manufacturers Hanover Trust Company a développé environ cent modèles qui sont couramment utilisés aujourd’hui par la banque. Un groupe de 40 d’entre eux se distingue des autres, que nous désignons sous le nom de FINTECH.

Publication Interfaces, août 1972, “Fintech : une série de 40 modèles à temps partagé utilisés à la Manufacturers Hanover Trust Company »

En 1972, Abraham Leon Bettinger a fondé ce terme partant de solides observations et l’analyse des pratiques concrètes. Il semble que par la suite, le mot “fintech” n’ait pas trouvé preneur, jusqu’à sa médiatisation croissante dans les années 2000.

La fintech, devenue grand public ?

Son sens aujourd’hui est plutôt conceptuel et structurant, désignant toutes les startups et autres entreprises innovantes du secteur financier.
« 2015 est l’année où la Fintech est devenue grand public » d’après le cabinet KPMG. Il faut dire que 47 milliards de dollars ont été levés cette année là dans le secteur, une percée significative.
Mais ne nous emballons pas ! Bien que le terme “fintech” est dans l’usage courant pour les startups et les industries financières, seulement 15% des Français en comprennent “ à peu près” le sens, selon l’étude du cabinet Deloitte, en avril 2018 “ Les Français et les nouveaux services financiers”. Ils sont encore beaucoup à penser qu’il s’agit d’une pratique de fitness…